La circulation d’un véhicule est soumise à l’obligation de la détention d’une assurance en cours de validité. La législation exige au propriétaire de l’automobile de souscrire au moins à la garantie responsabilité civile (RC). Cependant, il peut obtenir une couverture plus large auprès de son assureur. En effet, les assureurs sont nombreux, c’est aussi le cas des options et couvertures proposées. Quelle est donc la meilleure assurance auto ? Voici une proposition de réponse à cette question assez récurrente.

Comment choisir la meilleure assurance auto ?

La meilleure assurance auto est celle qui offre les meilleures garanties en matière de couvertures, de conditions d’indemnisation et d’assistance. L’assuré doit faire son choix en fonction de son profil (conducteur régulier ou occasionnel, nouveau permis ou ancien conducteur, malussé ou non, etc.). Ainsi, il pourra ensuite s’adresser à un comparateur pour trouver une assurance auto pas chère en ligne et obtenir les tarifs. Il peut aussi tenir compte de certains critères de choix.

L’étendue de la couverture souhaitée

Les couvertures proposées doivent répondre entièrement aux besoins de l’assuré. Par exemple, en cas de partage du véhicule, ce dernier doit pouvoir bénéficier de garanties pour tous les conducteurs. L’état de l’automobile aussi doit être pris en compte dans le choix de l’assurance auto. L’indemnisation attendue pour un véhicule neuf n’est pas la même que celle escomptée par une automobile plus ancienne. De ce fait, les primes seront plus importantes dans le premier cas.

Les conditions d’indemnisation

S’agissant des conditions d’indemnisation, la compagnie doit proposer des procédures de déclaration ou de décaissement simples et claires. Le client doit par exemple se renseigner sur le montant des franchises. En outre, il doit adhérer à la couverture du conducteur et se couvrir contre les différentes techniques de vol. Par ailleurs, le champ d’application de l’assistance est une donnée déterminante. Par exemple, dans le cadre de certains contrats à une certaine distance de son domicile, l’assuré ne bénéficie plus de l’assistance. Il doit ainsi privilégier l’assistance à 0 km.

Le service client

Enfin, le client doit pouvoir joindre sa compagnie facilement. Son interlocuteur doit être disposé à lui apporter l’assistance dont il a besoin rapidement. Par exemple, en cas de garantie assistance, le délai de remise de l’automobile prêtée et la durée du prêt sont déterminants.

Comparaison des couvertures et garanties proposées par les assurances auto

Les solutions de couverture offertes aux conducteurs sont variées. Ils peuvent souscrire à :

  • l’assurance aux tiers ou garantie responsabilité civile
  • la couverture de dommages au véhicule
  • la protection propre du conducteur
  • la couverture assistance
  • la garantie défense et recours.

Toutes ces offres confèrent un niveau de protection différent. Le conducteur d’une automobile et son propriétaire peuvent choisir d’y souscrire librement. Toutefois, comme précisée ci-haut, l’assurance RC est obligatoire. Ainsi les quatre autres garanties sont facultatives.

L’assurance aux tiers

Cette garantie imposée est prévue pour indemniser un autre usager de la route, un piéton ou encore le propriétaire d’un bien endommagé. Elle permet à l’assuré de disposer d’une couverture lorsqu’il est reconnu responsable d’un dommage. Cependant, elle ne confère pas le droit à une indemnisation à l’assuré dans le cas où son automobile serait dérobée. En plus, si celle-ci est endommagée à la suite d’intempéries, le propriétaire ne bénéficie pas non plus d’une couverture. Par ailleurs, quand l’assuré est la victime, il doit s’adresser à l’assurance du conducteur coupable des dommages.

Les garanties de dommage au véhicule

La couverture des dommages au véhicule est un complément de la garantie RC. Elle assure un dédommagement lorsque la responsabilité du conducteur est engagée ou pas. L’avantage pour l’assuré est qu’il reçoit une indemnisation pour des dégâts matériels comme un incendie. Même en cas de vol, le propriétaire peut se voir rembourser le prix du véhicule. Toutefois, ces clauses doivent être négociées pour bénéficier d’une couverture complète. En effet, la compagnie d’assurance peut imposer certaines précautions (en vue de sécuriser l’automobile) avant de s’engager.

La garantie personnelle du conducteur

Cette couverture complémentaire vient s’ajouter aux deux premières citées. Elle concerne la prise en charge médicale du conducteur. En plus, elle peut compenser les désagréments temporaires ou définitifs engendrés par un événement malheureux. Les compagnies d’assurance offrent des conditions de garanties différentes. Par exemple, le montant peut être plafonné ou fixé à l’avance. En effet, l’assuré peut recevoir un montant invariable, peu importe la nature du sinistre.

La garantie assistance

L’assuré peut demander à son assurance une garantie d’assistance. Ce contrat impose plusieurs obligations à l’assureur. Par exemple, il doit veiller sur l’automobile lorsqu’il ne peut plus circuler. Cela va de la réparation de la voiture endommagée, à la mise à la disposition du conducteur d’un autre véhicule. Cette couverture peut aussi servir lors d’un séjour à l’international. Ce sont différentes prestations comme la prise en charge des frais d’un retour médicalisé. À l’instar des autres options, ses conditions sont négociables.

La garantie défense et recours

L’assuré peut bénéficier d’une aide juridique en cas de besoin. La garantie facultative défense et recours est une assistance pour les actions légales. Dans le cas où l’automobile de l’assuré est impliquée, la compagnie assume sa défense. Lorsqu’il estime également subir une erreur de traitement juridique, l’assureur se charge d’introduire un recours.

En définitive, la meilleure assurance auto n’est pas forcément celle qui offre toutes les couvertures. Elle est plutôt celle qui correspond aux attentes du conducteur. Ainsi, ce dernier doit d’abord évaluer ses besoins avant d’opter pour un contrat d’assurance. En fonction qu’il roule occasionnellement ou fréquemment, les couvertures nécessaires ne sont pas les mêmes.