En raison du climat économique actuel, de nombreux investisseurs sont à la recherche d’une opportunité d’investissement sûre et rémunératrice. Malgré la crise sanitaire, les SCPI ont montré une forte capacité à fournir des rendements élevés et réguliers.

L’investissement dans une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI), parfois connue sous le nom de fonds de placement immobilier présentent certaines caractéristiques uniques qu’il faut comprendre avant de les réaliser.

De ce fait, même s’il semble possible de diversifier vos revenus avec France scpi, que penser de l’investissement dans les SCPI ? Quelles sont les considérations à étudier pour réussir un investissement ? Nous répondons à vos interrogations dans les lignes qui suivent.

L’immobilier est-il le meilleur placement de 2022 ?

Les Français considèrent traditionnellement l’immobilier comme l’un de leurs investissements les plus précieux. Les loyers sont perçus suite à un investissement dans un bien locatif. Le concept est donc assez simple.

Cependant, la rentabilité de l’immobilier locatif, notamment sous forme d’appartements, s’est effondrée ces dernières années en raison d’une combinaison de facteurs. Les impôts fonciers, les primes d’assurance, les charges de copropriété et les travaux de rénovation ont tous contribué à l’augmentation de la valeur des logements.

À Paris, il est actuellement courant que le rendement des biens immobiliers soit inférieur au taux d’inflation. Toutefois, ce n’est pas le cas des SCPI de rendement, puisque les meilleures SCPI peuvent générer jusqu’à 6 % net par an de revenus en renonçant à la gestion des investissements immobiliers classiques. Par conséquent, les investisseurs en SCPI sont en mesure d’améliorer le pouvoir d’achat de leur épargne grâce à ce rendement.

Fiscalité

Par ailleurs, la SCPI étant une entreprise civile, elle est exonérée de l’impôt sur les sociétés (IS). Par conséquent, les sommes perçues par la SCPI sont imposables au niveau de l’associé, en fonction de son propre régime fiscal et de la nature des revenus perçus. L’impôt de l’associé personne physique doit ainsi être divisé en trois catégories : les revenus locatifs, les revenus financiers et les plus-values. Dans toutes les situations, les revenus sont soumis aux prélèvements sociaux au taux de 17,2 %, soit le taux global.

Investir sur le long terme

Les SCPI sont soumises à des frais de souscription, qui représentent généralement environ 10 % de la valeur totale de l’indice, ainsi qu’à des frais de gestion. Toutes ces dépenses sont censées être récupérées dans les six ans suivant l’application des taxes. C’est pourquoi les SCPI sont un investissement à long terme qu’il faut envisager si vous souhaitez financer ces frais.

Quels types de biens pouvez-vous acheter ?

Les SCPI de rendement vous donnent accès à des actifs immobiliers principalement destinés à un usage commercial, ce qui vous permet de diversifier le type d’actifs immobiliers dans lesquels vous investissez. Il existe des SCPI thématiques, comme celles du domaine de la santé, mais les SCPI investissent par secteur, comme l’hôtellerie, les bureaux, la logistique, les commerces de détail, entre autres.

D’un point de vue géographique, les immeubles sont principalement situés en France, mais on peut également les trouver dans d’autres pays de l’Union européenne. Pour les SCPI soumises à des régimes fiscaux privilégiés, les restrictions imposées par les règlements de défiscalisation conduisent à limiter l’investissement à des ensembles immobiliers ou des logements situés dans le pays d’origine.